Synergies Publiques

Actualités économiques, politiques et sociales

Le duplicate content ou contenu dupliqué est l’un des facteurs entraînant la pénalisation d’un site internet. Heureusement qu’il y a une solution efficace permettant d’en venir à bout de cet obstacle, à savoir la balise canonical. Découvrez dans les lignes suivantes l’essentiel sur cette dernière.

La balise canonical, c’est quoi ?

Selon l’expert en référencement Patrice Krysztofiak, c’est une balise efficace pour prévenir la présence de contenu dupliqué sur un site.

Elle sert surtout à indiquer au robot de Google la version de la page à prendre en considération. Ce détail est très important parce que certaines pages d’une plateforme peuvent se ressembler comme deux gouttes d’eau. Pour information, cette balise doit absolument s’inscrire dans votre stratégie SEO si vous voulez améliorer votre référencement. Vous aurez ainsi l’occasion d’exclure les pages presque identiques avec celle que vous voulez positionner sur les moteurs de recherche.

Pourquoi éviter le duplicate content ?

Comme cité plus haut, la balise canonical permet d’éviter le contenu dupliqué. Par définition, ce dernier est un cas de ressemblance entre 2 ou plusieurs pages d’une même plateforme ou bien de sites internet différents. Autrement dit, il existe 2 types de duplicates contents, à savoir l’interne et l’externe. Pour le premier cas, la firme californienne pénalise le site en le positionnant au plus bas en matière de référencement. La diminution du niveau de trafic ainsi que l’impertinence des résultats figurent également parmi les sanctions possibles. Pour le deuxième cas, la pénalisation peut être très grave, car une poursuite juridique est possible, puisqu’il s’agit de plagiat de contenu et dans une certaine mesure de référencement négatif.

Comment mettre en place une balise canonical ?

Mettre en place une balise canonical n’est pas difficile qu’il en a l’air. Pour le faire, il n’est pas nécessaire d’être un expert, mais il faut tout de même avoir une petite notion en HTML. L’idéal est d’intégrer la balise dans la partie « head » de votre page web. Vous aurez donc un code de type :

<link rel="canonical" href="url de votre page web" />

Cette méthode est recommandée si vous n’êtes pas un as du référencement. C’est le cas parce que vous n’avez pas besoin de connaissances techniques pour la mettre en pratique. Sachez qu’il est aussi possible d’ajouter la balise via un plugin à installer sur le CMS ou système de gestion de contenu. Cette alternative convient surtout si vous avez des notions en SEO.

Bien sûr, vous pouvez toujours solliciter les services d’un webmaster professionnel ou d’un expert en référencement si vous ne vous sentez pas capable de mener à bien la mission.